ISSYGRID PASSE A L’ACTION ! #SmartGrid #VilleIntelligente #SmartCity #OpenData

En 2012 naît l’ambition d’un projet de grande envergure, encore jamais vu en France : mettre en place des synergies à l’échelle d’un quartier entier pour optimiser sa consommation énergétique. Ce projet, c’est IssyGrid. Porté par un consortium d’entreprises internationales et de startups, c’est aujourd’hui le premier smart grid opérationnel de France, qui a prouvé son efficience grandeur nature et permis l’émergence de nouveaux business. Retour d’expérience de la part des acteurs du projet qui ouvrent la voie à une optimisation des ressources en ville et apportent des solutions au profit d’un urbanisme éco-responsable.

issygrid1

L’aventure IssyGrid a débuté sous l’égide de dix acteurs industriels français : Bouygues Energies & Services, Bouygues Immobilier, Bouygues Telecom, EDF, Enedis, Microsoft, Schneider Electric, Sopra Steria, Total et bien sûr, la ville d’Issy-les-Moulineaux. A ceux-ci s’ajoutent des PME et des startups innovantes comme EMBIX, spécialiste du pilotage énergétique pour les projets d’éco-quartiers en Europe. L’idée ? Faire de la ville d’Issy-les-Moulineaux le modèle français du smart grid et étendre ce nouveau modèle énergétique urbain à d’autres échelles et sur d’autres territoires.

Pendant près de six ans, les équipes du projet vont développer main dans la main des solutions pour créer un smart grid fonctionnel et performant. Autrement dit, un quartier dont les différents réseaux énergétiques sont connectés afin d’en optimiser la consommation. Aujourd’hui, IssyGrid couvre quelques 2000 logements, 160000 m2 de bureaux, la gare RER d’Issy et les installations électriques publiques.

À toutes les étapes de réalisation, le consortium a relevé un à un les défis rencontrés. D’un point de vue technique, quatorze systèmes d’information interconnectés, deux systèmes de stockage d’énergie et trois sites de production photovoltaïque ont vu le jour pour monitorer la consommation d’énergie du quartier. En parallèle ont eu lieu d’importants travaux liés à la confidentialité des données, en collaboration avec la Commission Nationale de l’Informatique et des Libertés (CNIL). IssyGrid est ainsi le premier smart grid français à obtenir une garantie de confidentialité des données des usagers Isséens.

Si IssyGrid fait désormais figure de modèle en la matière et séduit en France et dans le monde, c’est parce que les freins techniques ont été levés pour laisser la place à des bénéfices environnementaux, économiques et sociétaux clairement établis.

Grâce aux expériences de chacun et aux synergies développées, le concept IssyGrid est, en six ans, devenu réalité et compte bien s’exporter ! “Nous souhaitons capitaliser et réutiliser le savoir-faire acquis à Issy-les-Moulineaux pour la conception des futurs quartiers à énergie positive, notamment à “Issy Cœur de Ville” qui sera le 3e éco-quartier de la commune après celui du Fort et des Bords-de-Seine, mais aussi à Nanterre où est lancé un éco-quartier de 70000 m2 avec un smart grid axé autour de la chaleur” confirme André Santini, maire d’Issy-les-Moulineaux. En tant que pionniers, les membres du consortium développent désormais des projets similaires de smart grids, grâce aux savoir-faire acquis dans le cadre d’IssyGrid.

Après l’expérimentation, place au développement de nouveaux business durables.

Accéder au dossier de presse 

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s